Êtes-vous fait pour la franchise ?

Contrairement à ce qu’on peut croire, devenir franchisé n’est pas aussi simple qu’il y paraît et demande des qualités et compétences identiques à celles d’un entrepreneur « classique », et d’autres encore.

A la différence de ce dernier, le candidat à la franchise n’a pas à « inventer » son concept, ni à l’expérimenter, ni à le développer. Pour autant, un franchisé est un chef d’entreprise indépendant et il doit donc comprendre, au moins, maîtriser au mieux, toutes les subtilités de la gestion d’une société et de l’activité qu’il aura choisie.

Depuis plusieurs années, les enseignes déploient des trésors d’ingéniosité, plus ou moins transparents, pour attirer vers elles des candidats nombreux.

Soyez donc prudent avant de vous lancer !

Persuadez-vous que, quelque soit l’enseigne, le bon candidat (et donc le bon franchisé ensuite) sera toujours :

- celui qui aura un projet maturé (même s’il peut ignorer le secteur d’activité, au départ) ;

- celui qui aura envie de s’investir dans une aventure entrepreneuriale, par goût et non par défaut (en subissant la fin du salariat, par exemple) ;

- celui qui aura analysé (seul ou accompagné) les contraintes et les avantages de la franchise, des secteurs d’activités et des enseignes qui l’attirent ;

- celui qui n’attendra pas tout de son franchiseur et qui, en accord avec lui, cherchera son local (ou participera à sa recherche), s’investira dans la réalisation de son modèle économique (avec l’aide d’un expert de la franchise ou d’un expert-comptable), dans le pilotage de son projet puis dans la gestion de son entreprise ;

- celui qui aura un esprit collectif, son action servant à l’ensemble du réseau.

Il est, par conséquent, fondamental que le candidat à la franchise ait conscience que son futur franchiseur ne fera pas tout à votre place ! Le franchiseur sera là pour l’épauler pendant le pilotage du projet et l’assister tout au long du contrat. Mais, le franchiseur ne sera pas responsable des décisions prises par le franchisé dans le cadre de l’exploitation quotidienne de son activité.

Devenir franchisé, c’est simultanément devenir un entrepreneur et entrer dans un réseau constitué. Aussi, avant de se lancer, chaque candidat doit impérativement se poser les bonnes questions :

Êtes-vous prêt à entreprendre ?

- suis-je prêt à ne pas me rémunérer pendant plusieurs mois en attendant que mon exploitation fonctionne correctement ?

- Suis-je prêt à m’informer ou me former en profondeur ?

- ai-je le soutien de mon entourage pour cette aventure entrepreneuriale ?

- ai-je assez de volonté et de persévérance pour être mon propre patron pendant
plusieurs années ?

- ai-je suffisamment de moyens (financiers, compétences techniques) pour me lancer ?

Êtes-vous prêt à rejoindre un réseau ?

- suis-je prêt à exploiter et développer l’idée d’un autre ?

- suis-je prêt à accepter de payer un droit d’entrée et des redevances ?

- suis-je prêt à accepter de contribuer à la vie d’un réseau ?

- suis-je prêt à accepter d’avoir des conseils et recommandations de l’enseigne pour évoluer ?

- suis-je prêt à accepter d’aider au développement du réseau (recevoir un nouveau partenaire etc.) ?

- suis-je prêt à accepter de me former sur les évolutions éventuelles du Concept ?

Alors, êtes-vous prêt à entreprendre en franchise ?